Comment travaillons-nous?


enter image description here

Les voyages et les échanges internationaux n’ont jamais été aussi développés qu’aujourd’hui. Cette circulation des personnes et des biens à travers le monde s’accompagne d’une dissémination des organismes nuisibles qui constituent une menace pour les végétaux.

L’introduction d’organismes nuisibles entraîne chaque année des coûts considérables pour les gouvernements, les agriculteurs et les consommateurs. Lorsqu’une espèce nuisible est établie, il est souvent impossible de l’éradiquer et les moyens mis en oeuvre pour lutter contre ce type d’organisme représentent un pourcentage considérable du coût de fabrication des aliments.

La CIPV permet aux pays d’analyser les risques auxquels sont exposées leurs ressources végétales et d’avoir recours à des mesures basées sur des données scientifiques pour préserver leurs plantes cultivées et sauvages.

La CIPV est administrée par la Commission des mesures phytosanitaires (CMP; laquelle se réunit chaque année pour promouvoir la coopération et contribuer à la mise en œuvre des objectifs de la CIPV. La CMP s’attache notamment à :

  • examiner la situation de la protection des végétaux dans le monde ;
  • identifier les mesures permettant d’empêcher la dissémination des organismes nuisibles dans de nouvelles zones ;
  • élaborer et adopter des normes internationales ;
  • établir des règles et procédures pour le règlement des différends ;
  • établir des règles et procédures pour le partage d’informations phytosanitaires ; et
  • coopérer avec les organisations internationales dans les domaines visés par la Convention.

 

Comment pouvez-vous participer ?

Moyens à la disposition des parties contractantes pour la mise en œuvre de la CIPV :

  • participation aux activités d’établissement des normes
  • mise en œuvre des normes et NIMP
  • participation aux réunions de la Commission des mesures phytosanitaires
  • adhésion à des organisations internationales
  • adhésion aux organisations de protection des végétaux
  • participation par le biais des organisations nationales de protection des végétaux
  • participation au renforcement des capacités phytosanitaires nationales
  • partage d’informations techniques, expériences et compétences spécialisées
  • soutien au Secrétariat de la CIPV en faisant des dons financiers ou de toute autre nature.
Doc Ordre du jour Titre Fichiers Publication date
Technical Phytosanitary Resources. En 09 Mai 2013
Overview of the IPPC Implementation Review and Support System. En Fr 09 Mai 2013

Download multiple files