Les parties contractantes à la CIPV invitées à fournir des avis sur le financement des priorités nationales pour les Objectifs d’Aichi pour la biodiversité

Publié on mer, 04 Déc 2019, 13:21

Action: Le Secrétariat de la CIPV demande aux parties contractantes à la CIPV de lui faire part de tout avis à propos du financement des priorités nationales, en vue de l'élaboration de propositions pour un Cadre quadriennal des priorités du programme axé sur les résultats pour la huitième période de reconstitution des ressources (juillet 2022 à juin 2026) de la Caisse du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), harmonisé avec le projet de cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020, pour examen à la Conférence des Parties (CdP) à sa quinzième réunion en 2020.

Aux côtés notamment de la Convention sur la diversité biologique (CDB), la CIPV est l'une des Conventions relatives à la biodiversité. Les conventions relatives à la biodiversité visent à mettre en œuvre des actions au niveau national, régional et international afin d'atteindre des objectifs communs de conservation et d'utilisation durable.

À ses douzième et treizième réunions, la CdP à la CDB a décidé de renforcer les synergies programmatiques entre les conventions relatives à la diversité biologique au titre du point de son ordre du jour consacré au mécanisme de financement. Dans sa décision XII/30, la Conférence des Parties a invité les organes directeurs des diverses conventions relatives à la diversité biologique à fournir des avis sur le financement des priorités nationales à l’appui de la mise en œuvre des différentes conventions relatives à la diversité biologique, qui soient alignés sur les Objectifs d’Aichi pour la biodiversité et qui puissent être transmis au FEM par l’intermédiaire de la CdP dans ses orientations au FEM.

À sa quatorzième réunion, dans sa décision 14/23, la CdP a noté que les indications de programmation relatives à la diversité biologique pour la septième reconstitution des ressources de la Caisse du FEM reflétaient les orientations qu'elle avait adoptées à sa treizième réunion, qui comprenaient les orientations consolidées au mécanisme de financement et le cadre quadriennal des priorités de programme (juillet 2018 à juin 2022), ainsi que de plus amples directives.

Date limite: 1er février 2020

**Contact: * ippc@fao.org (indiquer IPPC-CBD-BLG en objet)

Share this news