Lancement d’une nouvelle série de webinaires intitulée «La chenille légionnaire d’automne, une menace mondiale qu’il faut prévenir»

Posted on jeu, 28 Oct 2021, 09:05

Responsive image

© FAO/Lekha Edirisinghe

Rome, 28 octobre 2021– La dissémination inexorable de la chenille légionnaire d’automne est devenue une préoccupation mondiale. Cet organisme nuisible transfrontière est désormais présent dans plus de 70 pays à travers le monde, ce qui accroît considérablement le risque d’introduction dans d’autres pays. La FAO et la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) ont élaboré des directives mondiales relatives à la prévention, à la préparation et aux interventions afin d’aider les pays à empêcher la dissémination de la chenille légionnaire d’automne et à réduire au minimum les dommages qu’elle cause à la sécurité alimentaire, à la santé des végétaux et aux moyens de subsistance.

Afin de présenter les mesures que les pays peuvent prendre pour se préparer à la possible introduction de cet organisme nuisible sur leur territoire, le Secrétariat de la CIPV a organisé une série de webinaires intitulée «La chenille légionnaire d’automne, une menace mondiale qu’il faut prévenir», avec le soutien du Groupe de travail technique FAO-CIPV sur la chenille légionnaire d’automne. Le premier webinaire de la série s’est déroulé avec succès le 22 octobre 2021, avec la participation de plus de 120 participants d’Asie, d’Afrique, d’Europe et de la région Pacifique. Il visait à présenter les nouvelles directives relatives à la prévention, à la préparation et à la lutte contre Spodoptera frugiperda, communément appelé chenille légionnaire d’automne.

La cheffe adjointe de l’Unité de la facilitation et de la mise en œuvre à la CIPV et modératrice du webinaire, Mme Sarah Brunel, a indiqué que le Secrétariat de la CIPV mobilise son expertise pour contribuer à la prévention de la chenille légionnaire d’automne et limiter sa dissémination dans les pays où elle est encore absente et dans ceux où sa répartition demeure limitée. Elle a également souligné l’importance de sensibiliser le public à cette menace mondiale et à ses dommages potentiellement dévastateurs pour la sécurité alimentaire à travers le monde. Le Président du Groupe de travail technique FAO-CIPV, M. Chris Dale, a présenté les directives ainsi que les travaux sur les mesures de quarantaine et phytosanitaires menés par le Groupe de travail technique en vue de réduire au minimum la dissémination de cet organisme nuisible dans le cadre de l’Action mondiale de la FAO pour la lutte contre la chenille légionnaire d’automne.

M. Tek Tay, chercheur principal à l’Unité Santé et biosécurité du CSIRO, a présenté pour sa part une description détaillée de la taxonomie et des caractéristiques morphologiques de l’organisme nuisible. Il a expliqué que l’espèce Spodoptera frugiperda peut se disséminer rapidement d’un pays à l’autre en raison de sa capacité à voler sur de longues distances et aussi par le biais des voyages et échanges internationaux, rappelant au passage que le genre Spodoptera compte au moins 31 espèces.

De son côté, Mme Mariangela Ciampitti, responsable du service phytosanitaire de la protection des cultures de la région de Lombardie (Italie), a rappelé que les services phytosanitaires locaux et les organisations de la protection des végétaux jouent un rôle déterminant pour prévenir la dissémination de la chenille légionnaire d’automne grâce à l’élaboration de plans de préparation et d’intervention, à l’analyse du risque phytosanitaire, aux activités de surveillance et à la mise en œuvre d’autres mesures. Le directeur exécutif de l’Organisation pour la protection des végétaux au Proche-Orient, M. Mekki Chouibani, a évoqué le rôle joué par les organisations régionales de la protection des végétaux dans l’harmonisation des mesures phytosanitaires, l’échange d’informations, le renforcement des capacités et la facilitation de l’innocuité du commerce au niveau régional.

Le partage de l’information et la mobilisation des parties prenantes sont également essentiels pour lutter contre la menace mondiale que représente la chenille légionnaire d’automne. Mme Allison Watson, spécialiste des partenariats et des systèmes durables pour le Plan d’action de l’ASEAN sur la lutte contre la chenille légionnaire d’automne, a présenté les ressources que les pays et les parties prenantes peuvent utiliser dans leurs activités de prévention et de préparation en lien avec cet organisme nuisible. Ces ressources et matériels sont en libre accès sur ce tableau Trello dédié. De plus amples informations sur le webinaire, y compris celles relatives à la séance de questions-réponses, seront bientôt mises en ligne.

Le Secrétariat de la CIPV et le personnel de l’Action mondiale pour la lutte contre la chenille légionnaire d’automne remercient l’Union européenne pour son soutien financier qui a permis de mener à bien cette activité, de traduire les directives dans différentes langues et d’assurer l’interprétation en français, en arabe et en russe pendant le webinaire.

N’oubliez pas de vous inscrire aux prochains webinaires consacrés à la chenille légionnaire d’automne !

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.