Clôture de l’atelier régional de la CIPV pour les Caraïbes

Posted on lun, 22 Aoû 2022, 10:18

Responsive image

© FAO/Saul Palma

Rome, 22 août – Le Secrétariat de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) et l’Organisation régionale de la protection des végétaux des Caraïbes ont tenu leur atelier régional annuel du 16 au 18 août. La conférence était placée cette année sous le thème «L’innovation phytosanitaire au service de la sécurité alimentaire».

Le discours d’ouverture de la CIPV a été prononcé par le Secrétaire de la CIPV, M. Osama El-Lissy, qui a souligné le rôle essentiel des innovations phytosanitaires en vue de garantir le droit à l’alimentation pour tous. Il a rappelé qu’il est essentiel de disposer de normes phytosanitaires internationales préventives pour éviter d’avoir à appliquer en urgence des mesures onéreuses d’éradication et de lutte contre les apparitions de foyers d’organismes nuisibles à travers le monde.

«La CIPV joue un rôle important en matière de protection des végétaux et de lutte contre la faim à l’échelle mondiale. Le Secrétariat de la CIPV demeure résolu à collaborer avec la FAO et les organisations nationales et régionales de la protection des végétaux en vue de remplir notre mission collective, à savoir protéger les ressources agricoles et naturelles contre les organismes nuisibles et les maladies. Nous nous efforçons également de favoriser l’innocuité du commerce des végétaux, des produits végétaux et des articles réglementés, mais aussi des cultures agricoles qui contribueront à nourrir une population mondiale en constante augmentation», a expliqué M. El-Lissy.

Le représentant du Bureau sous-régional de la FAO pour les Caraïbes, M. Guy Martin, le Directeur général de l’Agence caribéenne de santé agricole et de sécurité sanitaire des aliments, M. Gavin Peters, et la représentante de l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture, Mme Janet Lawrence, ont prononcé des allocutions de bienvenue.

L’atelier régional de la CIPV pour les Caraïbes a été présidé par M. Thaddeus Peter, de l’Organisation nationale de la protection des végétaux (ONPV) de la Grenade, et a réuni près de 50 participants de 15 pays des Caraïbes. Les participants ont pris connaissance des activités de la CIPV. Ils ont aussi partagé leurs points de vue et des informations, et ont également échangé sur les activités et les initiatives en cours dans la région. Le Secrétariat de la CIPV et les représentants des ORPV ont passé en revue plusieurs thèmes et ont pris connaissance des observations formulées sur les projets de normes suivants :

  • Révision de la NIMP n° 4 (Exigences pour l’établissement de zones indemnes)
  • Révision de la NIMP n° 18 (Directives pour l’utilisation de l’irradiation comme mesure phytosanitaire)
  • Amendements 2021 à la NIMP n° 5 (Glossaire des termes phytosanitaires)
  • Annexe à la NIMP n° 37 (Détermination du statut d’hôte des fruits à l’égard des mouches des fruits [Tephritidae]) intitulée «Critères relatifs à la détermination du statut d’hôte à l’égard des mouches des fruits sur la base des informations disponibles» (2018-011)
  • Projets d’amendements 2022 à la NIMP n° 5 (Glossaire des termes phytosanitaires)
  • Annexe à la NIMP n° 20 (Directives pour un système phytosanitaire de réglementation des importations) intitulée «Utilisation d’autorisations spécifiques d’importation»

enter image description here

Plusieurs membres des pays des Caraïbes ont présenté des rapports et des études de cas sur les dernières activités et initiatives phytosanitaires menées par la CIPV et la région des Caraïbes. Parmi les intervenants figuraient M. Javier Trujillo, membre du Bureau de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP), Mme Juliet Goldsmith, spécialiste de la santé des végétaux à l’Agence caribéenne de santé agricole et de sécurité sanitaire des aliments, M. Hernando Morera González, membre du Comité des normes de la CIPV, M. Francisco Gutierrez, membre du Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités, Mme Janet Lawrence, représentante de l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA), M. Guy Martin, représentant du Bureau sous-régional de la FAO pour les Caraïbes, MM. Christian Dellis et Dennis Martin, directeurs du programme pour la protection et la quarantaine végétales au Département de l’agriculture des États-Unis d’Amérique, et M. Fitzroy White, représentant du Secrétariat de la CIPV.

Antigua-et-Barbuda, les Bahamas et Sainte-Lucie ont présenté les principales activités organisées par leurs ONPV respectives dans le cadre de la première Journée internationale de la santé des végétaux, qui s’est tenue le 12 mai 2022. Parmi les autres sujets abordés figuraient les éléments du Programme de développement du Cadre stratégique 2020-2030 de la CIPV relatifs aux systèmes d’alerte et d’intervention en cas d’apparitions de foyers d’organismes nuisibles, le commerce électronique ainsi que les perspectives concernant les normes de la CIPV relatives aux marchandises et l'évaluation des capacités phytosanitaires.

Le Secrétariat de la CIPV a remercié les membres du comité d’organisation de l’atelier régional pour les Caraïbes d’avoir organisé cet atelier fructueux et rigoureux présidé par M. Peters.

Enfin, les participants ont été invités à répondre à une enquête en ligne avant et après la tenue de l’atelier. L’enquête visait à évaluer la compréhension et le classement des domaines clés et des points forts prioritaires concernant les connaissances phytosanitaires à propos des systèmes nationaux d’alerte contre les apparitions de foyers d’organismes nuisibles et des systèmes nationaux d’intervention en cas d’urgence.

Pour de plus amples renseignements sur l’atelier régional pour les Caraïbes, voir le Portail phytosanitaire international (PPI).

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.