Le rôle du Secrétariat de la CIPV en tant que l'un des principaux partenaires du STDF

Posted on mar, 30 Jui 2020, 06:56

Responsive image

Rome, le 29 juin 2020 - Le groupe de travail d'experts mondiaux du Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (STDF) s'est réuni le 26 mai 2020 dans le cadre d'un webinaire sur le thème «Assurer l'innocuité du commerce pendant la crise de COVID-19». Ce webinaire visait à passer en revue l'action entreprise par les partenaires du STDF pour continuer d'assurer l'innocuité du commerce pendant la pandémie de COVID-19. Entre autres partenaires du STDF, le Secrétariat de la CIPV, l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le Groupe de la Banque mondiale et la Commission du Codex Alimentarius ont présenté à plus de 250 participants les derniers outils et ressources dont disposent les parties prenantes à travers le monde pour lutter contre la COVID-19.

Le Secrétariat de la CIPV était représenté par le responsable de l'Unité chargée de la facilitation de la mise en œuvre, M. Brent LARSON. Ce dernier a présenté les mesures prises par la communauté de la CIPV pour protéger la santé des végétaux et promouvoir l'innocuité du commerce en cette période inédite. M. Larson a souligné le fait que le Secrétariat de la CIPV et les autres organes directeurs de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP) font tout ce qui est en leur pouvoir pour poursuivre leur travail pendant la crise de COVID-19. Malgré l'annulation de la quinzième session de la CMP cette année, les différents membres de la communauté phytosanitaire poursuivent inlassablement leurs travaux.

En raison des nouveaux défis qui sont apparus, la protection du personnel d'inspection de première ligne est devenue primordiale pendant la crise que nous traversons. M. Larson a également indiqué que le Bureau de la CMP et le Secrétariat de la CIPV ont encouragé les parties contractantes à assouplir certaines de leurs procédures administratives afin de promouvoir l’innocuité du commerce. En particulier, la solution ePhyto de la CIPV s'est révélée être un outil efficace pour atténuer les problèmes rencontrés pendant la pandémie. Le Secrétariat de la CIPV a également présenté une courte vidéo enregistrée dans le cadre d'une série d'interventions organisée avec d'autres grands partenaires du STDF. Ces vidéos sont disponibles sur la chaîne YouTube du STDF.

Le 11 juin 2020, le STDF a publié son rapport annuel 2019, Facing the future: shaping safe trade outcomes, qui souligne comment le Fonds a promu les Objectifs de développement durable des Nations Unies et a répondu aux nouveaux besoins qui se sont présentés tout au long de 2019. L’an passé, le STDF a alloué 71% de ses ressources à des projets destinés à aider les pays en développement et d'autres pays à faible revenu. Le Secrétariat de la CIPV est un partenaire central et actif de cette plateforme qui contribue à créer des emplois, à accroître les revenus et à préserver les moyens de subsistance. Le rapport annuel présente également les résultats et les enseignements tirés des activités mondiales du STDF en 2020, et montre comment la CIPV et les autres partenaires du Fonds collaborent pour mettre en place des activités multipartites, investir dans des systèmes commerciaux sûrs et accroître l'aide aux pays en développement.

Enfin, le rapport annuel 2019 du STDF présente les résultats de l'évaluation d'un projet du Fonds mis en œuvre par le Secrétariat de la CIPV et achevé en 2015. Ce projet visait à élaborer et publier des guides phytosanitaires pour aider les organisations nationales de la protection des végétaux (ONPV) à mettre en place des systèmes efficaces pour la vérification et la certification des exportations, la surveillance et le diagnostic des organismes nuisibles et l'analyse du risque phytosanitaire, entre autres. Il ressort de l'évaluation que le projet a dépassé ses objectifs, en produisant plus de 20 guides et matériels de formation dans le domaine phytosanitaire.

Sil beaucoup reste à accomplir pour faire connaître ces matériels phytosanitaires, une enquête a montré que 18 ONPV de pays en développement les utilisent pour préparer leur stratégie de développement des capacités phytosanitaires, hiérarchiser les activités et renforcer les capacités nécessaires en vue de leur adhésion à l'OMC. Tous ces guides sont disponibles sur le PPI, à la page: https://www.ippc.int/fr/core-activities/capacity-development/guides-and-training-materials/

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.