L'atelier régional de la CIPV 2020 pour l'Amérique latine a donné lieu à des débats fructueux et enrichissants

Posted on ven, 18 Sep 2020, 07:47

Responsive image

© FAO: Participants à l'atelier régional 2020 de la CIPV pour l'Amérique latine

3 septembre 2020 - L'atelier régional 2020 de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) pour l'Amérique latine s'est déroulé en ligne les 2 et 3 septembre. L'atelier avait pour but d'examiner plusieurs projets de norme internationale pour les mesures phytosanitaires (NIMP) qui font actuellement l'objet d'une consultation, afin de recueillir des informations sur les activités et réunions de divers organes subsidiaires de la CIPV, et aussi de discuter des problèmes phytosanitaires qui se posent dans la région. L'atelier était présidé par Mme Ana Lilia Montealegre Lara, Directrice adjointe de l'harmonisation et de l'évaluation internationale à la Direction générale de la santé des végétaux du SENASICA (Mexique). L'atelier a rassemblé plus de 65 participants de 20 pays, ainsi que des représentants du Secrétariat de la CIPV, du Bureau sous-régional de la FAO pour la Mésoamérique (SLM), de l'Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture (IICA) et des trois organisations régionales de la protection des végétaux (ORPV) de la région: la Communauté andine (CAN), le Comité de santé végétale du Cône Sud (COSAVE) et l'Organisme international régional contre les maladies des plantes et des animaux (OIRSA).

Mme Adriana G. Moreira, Fonctionnaire agricole en charge des normes à la CIPV, a souligné que la CIPV appartient aux parties contractantes et aux ORPV, lesquelles forment ensemble une communauté mondiale dans le domaine phytosanitaire. «Malgré les défis sans précédent causés par la pandémie de COVID-19, cette année est aussi l'occasion de repenser nos modèles et nos actions, afin de garantir l'efficacité et l'impact de notre travail», a déclaré Mme Moreira. De son côté, Mme Raixa Llauger, Spécialiste de la production végétale et de la protection des plantes à la FAO, a souligné qu'avec la proclamation de l'Année internationale de la santé des végétaux (IYPH), 2020 est devenue l'année de la

prévention et de la protection, et que d'importants efforts sont déployés pour protéger la santé des végétaux à travers la région.

Après avoir rappelé que le Mexique devait originellement accueillir l'atelier de cette année, M. Javier Trujillo, Directeur du SENASICA et Président de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP), a souhaité la bienvenue aux participants pour ce premier atelier en ligne. M. Jorge Pedraza, Secrétaire général de la CAN, M. César de la Cruz, Président du COSAVE, M. Carlos Urias, Directeur régional de la santé des végétaux à l'OIRSA, et Mme María de Lourdes Fonalleras, Spécialiste internationale à l'IICA, ont souligné la nécessité de dialoguer, de trouver des consensus et de renforcer les capacités de la région en vue d'assurer la sécurité alimentaire, particulièrement en cette année difficile. Les trois ORPV et l'IICA ont également présenté les activités qu'ils mènent en Amérique latine. Ces activités se déclinent en un grand nombre de projets et d'initiatives sur la mise en œuvre de la CIPV et sa mission, à savoir protéger les ressources végétales mondiales contre les organismes nuisibles.

Au cours de l'atelier, M. Trujillo Arriaga, Président de la CMP, M. Ezequiel Ferro, Président du Comité des normes, et Mme Magda González Arroyo, Représentante du Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités, ont fait part respectivement de l'avancée des travaux sur la gouvernance et la stratégie, notamment ceux de la CMP et de son Bureau, des travaux du Comité des normes et de ceux du Comité de mise en œuvre et de développement des capacités. Plusieurs sujets phytosanitaires régionaux ont été abordés, notamment la situation des criquets migrateurs, la situation de la souche tropicale 4 de Fusarium oxysporum f. sp. cubense (Foc R4T) et le système d'alerte y relatif, ainsi que la mise en œuvre de la certification électronique (e-Phyto).

Quatre projets de norme ont été présentés pour examen et commentés par les participants: *l’audit dans le contexte phytosanitaire (2015-014); la révision ciblée de la NIMP n° 12 relativement à la réexportation (2015-011); les projets d'amendement 2020 à la NIMP n° 5 (Glossaire des termes phytosanitaires) (1994-001); et les normes portant sur des marchandises et sur les mesures phytosanitaires correspondantes (2019-008). Aucune observation de fond n'ayant été présentée par les pays de la région concernant le projet de recommandation de la CMP Sécurité de l’aide alimentaire et d’autres aides en vue de prévenir l’introduction d’organismes nuisibles des végétaux dans les situations d’urgence (2018-026), * l'examen de ce projet a été ajourné.

Le Secrétariat de la CIPV remercie la CAN d'avoir fourni un service d'interprétation pour traduire les exposés en espagnol, et remercie également l'ensemble des orateurs qui ont aussi contribué aux travaux de traduction. Le Secrétariat de la CIPV tient également à remercier tous les participants pour leur implication, ainsi que l'ensemble des orateurs, qui ont tous contribué à faire de cet atelier un nouveau succès pour la région. L'ordre du jour de l'atelier peut être consulté depuis cette page (en espagnol).

Le rapport de l'atelier sera publié à l'adresse suivante: www.ippc.int/fr/core-activities/capacity-development/regional-ippc-workshops.

Les exposés présentés pendant l'atelier sont disponibles depuis cette page: www.ippc.int/fr/core-activities/capacity-development/regional-ippc-workshops/2020-ippc-regional-workshop.

enter image description here

© FAO: Participants à l'atelier régional 2020 de la CIPV pour l'Amérique latine (Jour 1).

.....

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.