La République de Corée met en place un nouvel outil d’échange commercial basé sur les certificats phytosanitaires électroniques ePhyto

Posted on mar, 11 Mai 2021, 10:56

Responsive image

© FAO/Ezequiel Becerra

Séoul, 10 mai 2021 – L’Agence de quarantaine animale et végétale (APQA) de la République de Corée a démarré une opération numérique d’échange des certificats phytosanitaires électroniques (ePhytos) mis au point par la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). À partir d’aujourd’hui, la République de Corée remplacera les certificats phytosanitaires papier échangés avec le Service de l’inspection de la santé des plantes et des animaux (APHIS) des États-Unis d’Amérique par des ePhytos pour tous les produits végétaux en provenance ou à destination de ce pays. Le remplacement des certificats papier par les ePhytos pour le commerce des végétaux et des produits végétaux permet de réduire les retards d’expédition dus à la perte, à la détérioration ou à la falsification des certificats phytosanitaires. En outre, les certificats phytosanitaires expédiés par avion peuvent se retrouver en souffrance en raison des annulations de vols internationaux dues à la pandémie de COVID-19, retardant ainsi la réception des certificats originaux par les autorités douanières.

En avril 2021, l’APQA a organisé un séminaire d’information sur l’ePhyto pour inciter les pays à soutenir la mise en place et l’utilisation de la solution ePhyto de la CIPV. L’APQA a aussi organisé deux colloques mondiaux sur l’ePhyto à Séoul (2011) et à Incheon (2015), et a également participé à un projet pilote national sur le fonctionnement de la plateforme mondiale de la CIPV. L’échange pilote mené par l’APQA avec les États-Unis s’est avéré concluant: il a permis de confirmer la stabilité et la sécurité des échanges d’ePhytos, avec pour objectif d’utiliser en toute confiance les certificats phytosanitaires numériques à l’avenir.

L’Organisation nationale de la protection des végétaux de la République de Corée a révisé sa législation et sa réglementation et a également mis à jour son système informatique pour pouvoir réaliser ses activités commerciales à l’aide de l’ePhyto. L’efficacité du commerce devrait permettre de raccourcir le délai entre la délivrance et la présentation des certificats phytosanitaires et de faciliter le dédouanement des produits végétaux aux frontières en améliorant la vérification et la sécurité des certificats.

La République de Corée prévoit d’élargir progressivement les échanges d’ePhytos à d’autres pays, à mesure qu’elle apportera son soutien et prodiguera des conseils en partageant son expérience. L’APQA a confirmé que les acteurs du secteur peuvent toujours utiliser les certificats papier et que l’utilisation de la solution ePhyto de la CIPV demeure facultative.

Pour de plus amples renseignements sur la mise en œuvre de la solution ePhyto en République de Corée, voir le site web de l’APQA.

.....

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.