Tenue de l'atelier régional 2020 de la CIPV pour l'Afrique

Posted on lun, 14 Sep 2020, 11:47

Responsive image

Rome, 10 septembre 2020 - L'atelier régional de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) pour l'Afrique s'est déroulé en ligne du 8 au 10 septembre 2020. Coprésidé par M. David Kamangira, Représentant du Comité des normes, et Mme Faith Ndunge, Représentante du Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités, l'atelier a réuni plus de 60 participants issus de 47 pays de la région Afrique. L'atelier avait pour but d'examiner plusieurs projets de norme internationale pour les mesures phytosanitaires (NIMP) et recommandations, de mutualiser les expériences sur les questions phytosanitaires et leurs enjeux, et de formuler des recommandations pour les activités futures.

Dans son allocution d'ouverture, M. Jean Gérard Mezui M'Ella, Directeur du Conseil phytosanitaire interafricain (CPI) de l'Union africaine, a souligné l'importance de la coopération entre le CPI et les bureaux régionaux et sous-régionaux de la FAO en vue de trouver des solutions aux problèmes phytosanitaires en Afrique. De son côté, M. Abebe Haile Gabriel, Sous-Directeur général de la FAO et Représentant régional pour l'Afrique, a expliqué en quoi les problèmes phytosanitaires entravent la réalisation des Objectifs stratégiques de la FAO et des Objectifs de développement durable des Nations Unies, notamment ceux visant à éradiquer la faim et la malnutrition. Enfin, M. Arop Deng, Responsable de l'Équipe de la CIPV chargée de l'intégration et du soutien et Président du Comité d'organisation de l'atelier régional 2020 pour l'Afrique, a rappelé l'importance de profiter de l'Année internationale de la santé des végétaux (IYPH) pour sensibiliser aux questions phytosanitaires, et a appelé la région à soutenir la Zambie dans sa proposition d'instaurer une Journée internationale de la santé des végétaux (IDPH).

Le premier jour, après l'ouverture officielle de l'atelier, les participants ont fait le point sur les questions de gouvernance et les enjeux stratégiques, et ont aussi discuté des projets de NIMP ainsi que des recommandations proposées par la Commission des mesures phytosanitaires (CMP). Puis, lors des deuxième et troisième jours, les participants ont débattu des questions phytosanitaires régionales et nationales, notamment par le biais

d'exposés sur les principaux organismes nuisibles et maladies des végétaux qui mettent en péril les moyens de subsistance en Afrique. D'autres sujets ont également été abordés, comme le Guide de la CIPV sur les zones exemptes d'organismes nuisibles, la solution ePhyto de la CIPV, ainsi que l'IYPH et son héritage pour l'avenir. L'atelier s'est conclu le troisième jour par une allocution du Directeur du CPI, lequel a annoncé l'ouverture de l'atelier régional sur les obligations nationales en matière de communication d'informations.

Le rapport de l'atelier régional 2020 de la CIPV pour l'Afrique sera publié à l'adresse suivante: www.ippc.int/en/core-activities/capacity-development/regional-ippc-workshops.

Les exposés présentés pendant l'atelier sont disponibles depuis cette page: www.ippc.int/fr/core-activities/capacity-development/regional-ippc-workshops/2020-ippcregional-workshop.

.....

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.