Le Comité technique sur la chenille légionnaire d'automne a discuté de l'élaboration de directives visant à prévenir l'introduction et la dissémination de cet organisme nuisible

Posted on mar, 20 Oct 2020, 13:29

Responsive image

Rome, 1er octobre 2020. Le Comité technique de l'[Action mondiale contre la chenille légionnaire d'automne ][a ]discuté de la nécessité de préparer de nouvelles directives mondiales sur la prévention de cet organisme nuisible en tant qu'élément stratégique de l'Action mondiale. Ces directives viseront à aider les pays à prévenir l'introduction de la chenille légionnaire d'automne et à mieux lutter contre sa dissémination croissante dans de nouvelles zones. Organisée en ligne, la troisième réunion du Comité technique de l'Action mondiale contre la chenille légionnaire d'automne a réuni plus de 60 participants, permettant à ces derniers de découvrir de nouvelles orientations stratégiques et solutions pour lutter contre cet organisme nuisible.

Le Directeur de la Division de la production végétale et de la protection des plantes de la FAO, Jingyuan Xia, a expliqué que les apparitions de chenille légionnaire d'automne ont enregistré un pic sans précédent et alarmant en 2020 et que cet organisme nuisible détruit chaque année plus de 80 millions de tonnes de maïs d'une valeur marchande de 18 milliards d'USD en Afrique, en Asie et au Proche-Orient. La mise en œuvre de l'Action mondiale contribuera à réduire les pertes de rendement des cultures, à protéger l'environnement, à préserver les ennemis naturels et à renforcer les capacités des agriculteurs et des institutions. Elle permettra également d'empêcher que la chenille légionnaire d'automne ne se propage à de nouveaux territoires.

Désignée comme l'un des principaux éléments stratégiques pour aider les pays non envahis à réduire le risque de dissémination de la chenille légionnaire d'automne, la mise en œuvre des normes internationales pour les mesures phytosanitaires joue un rôle crucial au sein de l'Action mondiale. Mme Sarah Brunel, chef adjointe de l'Unité de la facilitation et de la mise en œuvre à la CIPV, a expliqué que l'action du Secrétariat de la CIPV en matière de prévention se concentrera sur 21 pays cibles situés en Europe du Sud, au Proche-Orient, en Afrique du Nord et dans le Pacifique Sud-Ouest.

Les nouvelles directives mondiales sur la prévention de la chenille légionnaire d'automne seront élaborées avec la contribution active de l'Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP), de l'Organisation pour la protection des végétaux au Proche-Orient (NEPPO) et de l'Organisation de protection des végétaux pour le Pacifique (PPPO), et seront publiées d'ici la fin de l'année. Des ateliers sur ce sujet seront organisés en 2021 et 2022 pour valider et mettre en œuvre les directives aux niveaux régional et national.

Le rapport de la réunion du Comité technique sera disponible prochainement à la page suivante:

http://www.fao.org/fall-armyworm/global-action/technical-oversight/fr.

enter image description here

Carte des pays cibles de la CIPV pour la prévention de la chenille légionnaire d'automne © Secrétariat de la CIPV

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.