Une représentante de l'équipe ePhyto de la CIPV invitée au Forum mondial 2019 de l'OCDE sur les politiques de la blockchain

Publié on jeu, 03 Oct 2019, 11:24


Photo: Intervenants (de gauche à droite): M. Marco Aloe (SICPA), M. Glyn Chancey (CSGA), Mme Marie-Agnès Jouanjean (OCDE), M. Markus Mutz (OpenSC) et Mme Aoife Cassin (Secrétariat de la CIPV) © OCDE

12 septembre 2019, Paris - Le Forum mondial 2019 de l'OCDE sur les politiques de la blockchain a été ouvert par le Secrétaire général de l'OCDE, M. Ángel Gurría, qui a souhaité la bienvenue à tous les participants. Il a qualifié le forum de «plateforme singulière pour discuter de la façon dont les technologies de registre distribué, comme les chaînes de blocs, affectent l'environnement dans lequel les politiques sont mises en œuvre, ainsi que leur potentiel en tant qu'outils permettant d'atteindre les objectifs des politiques».

En tant que représentante de l'équipe du projet de la solution ePhyto de la CIPV, Mme Aoife Cassin a été invitée à participer à une table ronde intitulée «Suivi et traçabilité – connaître l’origine des produits et lutter contre la fraude: comment les chaînes de blocs peuvent-elles aider les chaînes d’approvisionnement agricoles et comment les décideurs institutionnels et les entreprises peuvent-ils concourir à améliorer les résultats».

La séance a réuni différents acteurs de la filière agroalimentaire pour discuter des mesures incitatives et des difficultés pour ce qui est d'accroître la transparence et la traçabilité au sein de ces chaînes d'approvisionnement. Parmi les intervenants figuraient également:

  • M. Marco Aloe, Directeur du département «Integrity Solutions for e-Government & Services, e-Regulation & Compliance, and Secure Supply Chain» chez SICPA
  • M. Glyn Chancey, PDG de l'Association canadienne des producteurs de semences (ACPS)
  • M. Markus Mutz, PDG d'OpenSC, plateforme spécialisée dans la traçabilité et la transparence des chaînes d'approvisionnement qui permet une production et une consommation plus responsables

La séance était animée par Mme Marie-Agnès Jouanjean (OCDE). Chaque intervenant a présenté son travail et donné son point de vue sur le rôle des acteurs publics et privés dans l'adoption et la coordination des technologies de chaînes de blocs pour améliorer la sécurité, la qualité et l'authenticité tout au long de la filière agricole et alimentaire.

La séance a contribué à faire connaître les avantages de la solution ePhyto de la CIPV et le rôle essentiel joué par les certificats phytosanitaires dans le commerce international des végétaux et des produits végétaux. La transparence et la traçabilité accrues que les technologies de chaînes de blocs peuvent potentiellement apporter viennent compléter la solution ePhyto de la CIPV.

Pour de plus amples renseignements, voir la page http://www.oecd.org/fr/finances/forum-mondial-sur-les-politiques-en-matiere-de-blockchain.htm

enter image description here

Photo: L'auditoire était composé de hauts responsables gouvernementaux et de représentants d'organisations internationales et d'ONG, ainsi que de hauts représentants d'entreprises, d'experts du secteur et d'universitaires. © OCDE

Catégories

Tags

Fils

RSS / Atom