Atelier régional 2015 de la CIPV pour la région des Caraïbes

Publié on mer, 21 Oct 2015, 07:44

L’atelier régional 2015 de la CIPV pour la région des Caraïbes s’est tenu du 29 septembre au 1er octobre à Port-d’Espagne (Trinité-et-Tobago). L’atelier a été organisé par l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA) et le Secrétariat de la CIPV, sous les auspices du Gouvernement de Trinité-et-Tobago. Il a été financé par le projet sanitaire et phytosanitaire du 10ème Fonds européen de développement (FED) de l’Union européenne (UE) et a attiré 16 participants : 12 représentants des parties contractantes, des représentants de l’IICA et du Secrétariat de la CIPV et un membre du Comité des normes.

La rencontre a été présidée par M. Michael James (Barbade), avec le soutien de la représentante de l’IICA, Mme Carol Thomas, et de la représentante du Secrétariat de la CIPV, Mme Céline Germain. Mme Janis Gore-Francis (Antigua et Barbuda) a été élue Rapporteuse de la réunion. L’atelier a été ouvert par le représentant de l’IICA à Trinité-et-Tobago, M. Gregg C. E. Rawlins. Les propos liminaires se sont poursuivis avec les interventions de la représentante de la FAO pour Trinité-et-Tobago et le Suriname, Mme Were Lystres Fletcher-Paul, du directeur du programme de coopération internationale de la délégation de l’UE à Trinité-et-Tobago, M. Ulrich Thiessen, de la représentante du Ministère de l’agriculture, des terres et de la pêche de Trinidad et Tobago, Mme Mme Deanne Ramroop, et de la représentante du Secrétariat de la CIPV, qui a transmis un message du Secrétaire de la CIPV, M. Jingyuan Xia. L’atelier visait à : 1) apprendre à analyser les projets de normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMP) et à formuler des commentaires productifs en s’appuyant sur les projets de NIMP qui ont été présentés aux membres pour consultation en 2015 ; 2) renforcer les capacités phytosanitaires, sensibiliser à l’ensemble des activités liées à la CIPV, notamment l’enregistrement du logo de la NIMP n° 15, la soumission d’objections officielles concernant les normes, l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges, l’Année internationale de la santé des végétaux et l’e-Phyto ; et 3) échanger des données d’expérience au niveau régional sur la surveillance, les nouveaux organismes nuisibles et d’autres questions d’intérêt commun.

Les participants ont été très satisfaits des résultats de l’atelier et ont partagé bon nombre d’informations concernant leurs positions communes sur divers projets de norme, des informations actualisées sur les programmes nationaux de surveillance et le respect des obligations nationales en matière d’établissement de rapports. Les activités de formation de l’atelier se sont révélées très utiles pour soutenir le renforcement des capacités au niveau national, mais aussi pour favoriser l’adoption de décisions éclairées lors de la prochaine réunion de la Commission des mesures phytosanitaires en 2016.

Le rapport de l’atelier est disponible sur le site de la CIPV.

enter image description here enter image description here

Catégories

Tags

Fils

RSS / Atom