Le Secrétariat de la CIPV se prépare à mettre en œuvre l'Action mondiale de la FAO pour la lutte contre la chenille légionnaire d'automne dans les domaines liés à la CIPV

Posted on ven, 19 Jui 2020, 13:09

Responsive image

Rome, le 16 juin 2020 – Le Secrétariat de la CIPV a organisé la première réunion de coordination sur la préparation de la mise en œuvre de l'Action mondiale de la FAO pour la lutte contre la chenille légionnaire d'automne dans les domaines liés à la CIPV. Présidée par le Secrétaire de la CIPV, M. Jingyuan Xia, la réunion a rassemblé le Directeur adjoint du Ministère australien de l'agriculture et des ressources en eau, M. Chris Dale, le Directeur général de l'OEPP, M. Nico Horn, le Directeur exécutif de la NEPPO, M. Mekki Chouibani, et le Secrétaire exécutif de la PPPO, M. Visoni Timote. Étaient également présents plusieurs membres de personnel du Secrétariat de la CIPV, notamment M. Arop Deng, responsable de l'Équipe chargée de l'intégration et de l'appui, Mme Sarah Brunel, responsable de la mise en œuvre, M. Qingpo Yang, fonctionnaire au sein de l'Équipe chargée de l'intégration et de l'appui, M. Tommaso Teti, consultant financier, et Mme Sara Giuliani, consultante en communication. L'objectif principal de la réunion était de faire le point sur les différents travaux en lien avec la CIPV et de les coordonner entre eux.

On le sait, la chenille légionnaire d'automne, Spodoptera frugiperda, se propage partout dans le monde, avec des effets dévastateurs sur la santé des végétaux, la sécurité alimentaire, le commerce et, au bout du compte, les moyens de subsistance de millions de ménages de petits exploitants. La chenille légionnaire d'automne est déjà établie en Afrique subsaharienne, au Proche-Orient et en Asie, et pourrait bientôt atteindre l'Europe du Sud et la région du sud-ouest du Pacifique. Une fois introduit dans un nouveau territoire, cet organisme nuisible est extrêmement difficile à éradiquer. D'après les estimations effectuées par la FAO pour douze pays africains, la chenille légionnaire d'automne pourrait détruire entre 8,3 et 20,6 millions de tonnes de maïs par an (2,5 à 6,2 milliards d'USD), soit la quantité de nourriture nécessaire pour nourrir 40 à 100 millions de personnes.

Pour faire face à cette menace mondiale et intensifier l'action de la communauté internationale contre cet organisme nuisible, la FAO a élaboré une Action mondiale sur trois ans pour la lutte contre la chenille légionnaire d'automne, un projet de mise en œuvre massive qui garantira une approche solide et harmonisée aux niveaux national, régional et mondial. Cette Action mondiale sera mise en œuvre dans trois régions de la FAO (Proche-Orient, Afrique et Asie-Pacifique) en mettant l'accent sur trois domaines stratégiques clés: coordination mondiale, lutte contre les organismes nuisibles et prévention.

La communauté de la CIPV jouera un rôle crucial dans la mise en œuvre d'une partie de l'Action mondiale en vue de réduire drastiquement le risque d'introduction et de dissémination de la chenille légionnaire d'automne dans de nouvelles zones. À cette fin, le Secrétariat de la CIPV va créer un groupe de travail technique CIPV-FAO sur la chenille légionnaire d'automne et un groupe de travail régional de la CIPV sur la chenille légionnaire d'automne, auquel participeront trois organisations régionales de la protection des végétaux (ORPV) et plus de 20 pays des régions du Proche-Orient (NEPPO), du Pacifique (PPPO) et de l'Europe du Sud (OEPP).

Au cours de la réunion, le Secrétaire de la CIPV a fait le point sur les grandes activités et les principaux résultats de l'Action mondiale pour la lutte contre la chenille légionnaire d'automne ayant trait au mandat de la CIPV. L'accent sera principalement mis sur les points suivants:

• élaboration de directives sur la prévention de la propagation de la chenille légionnaire d'automne et mise en place d'un réseau phytosanitaire de lutte contre cet organisme nuisible; • mise en œuvre de normes d'inspection et de surveillance grâce à une action concertée; et • ateliers de formation et collaboration aux niveaux national et régional pour prévenir l'introduction et la dissémination de la chenille légionnaire d'automne.

Les représentants des ORPV recevront des instructions précises en vertu desquelles des experts qualifiés seront sélectionnés dans chaque région pour intégrer le groupe de travail technique CIPV-FAO sur la chenille légionnaire d'automne et le groupe directeur de la CIPV afin de faciliter la mise en œuvre mondiale du projet sur les travaux de la CIPV en lien avec la chenille légionnaire d'automne. Les trois représentants des ORPV ont soutenu l'initiative et se sont engagés à participer à l'Action mondiale pour la lutte contre la chenille légionnaire d'automne.

enter image description here

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.