Une nouvelle perte pour la communauté de la CIPV

Posted on mar, 09 Mar 2021, 15:02

Responsive image

C'est avec regret que nous vous faisons part du décès de M. Felipe Canale, un homme dynamique et passionné originaire d'Uruguay qui a énormément contribué aux travaux de la communauté de la CIPV. M. Canale était l'un des fondateurs de l'une des deux organisations régionales de la protection des végétaux d'Amérique du Sud, le Comité de santé végétale du Cône Sud (COSAVE), dont il a promu les activités avec vigueur.

M. Canale a joué un rôle déterminant dans la négociation du nouveau texte révisé de la CIPV (1997), pour lequel il a été l'un des négociateurs les plus actifs et engagés. Il a livré un combat acharné pour que soit inclus dans la Convention le concept d'organisme réglementé non de quarantaine, ce qui a donné lieu à de vifs débats qui se terminaient parfois tard le soir autour de quelques verres de whisky. Mais il a toujours maintenu sa détermination et a ainsi laissé sa marque dans l'histoire.

Il a également joué un rôle important en tant que Président (2001-2003) et Vice-Président (2003-2005) de la Commission intérimaire des mesures phytosanitaires (CIMP). Il était un partisan de la transparence et a joué un rôle significatif dans la transition du monde vers le multilatéralisme, en s'efforçant toujours de protéger les intérêts des pays en développement. Il a participé à l'élaboration des premières procédures d'établissement des normes de la CIPV en 1998 et a été membre du groupe qui a œuvré à la création du Comité des normes. Par la suite, il a instauré le concept de groupes techniques et la «procédure accélérée» afin de moderniser le processus d'établissement des normes.

«Felipe a joué un rôle clé lors des négociations sur les révisions et pendant la première phase de la CMP en tant que Commission intérimaire. Il était un promoteur acharné et dévoué de la CIPV et de tout ce qui va avec, notamment les normes, le travail d'harmonisation et le besoin de cohérence dans les procédures. Il a toujours dégagé un grand charisme: une oreille critique, un fumeur invétéré, toujours présent à tous les débats en plénière, aux réunions parallèles, dans les cafés et après les heures de travail. Il incarnait la CIPV 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7! Il aimait et avait vraiment à cœur la CIPV et la santé des végétaux. Felipe a incontestablement joué un rôle fondamental dans l'édification de l'édifice de la CIPV telle que nous la connaissons aujourd'hui», a déclaré son ancien collègue John Greifer (États-Unis).

M. Canale n'a eu de cesse de promouvoir l'assistance technique pour soutenir les activités régionales et mondiales. Il a aussi participé à l'élaboration du processus d'évaluation des capacités phytosanitaires (ECP). «Cet outil d'autodiagnostic fournit aux pays une base précieuse pour la mise en place d'un plan stratégique, d’un plan d'action national et pour le classement par priorité des besoins d'assistance technique», avait-il déclaré à propos de l'ECP lorsqu'il était Président de la CIMP, avant d'ajouter qu'«il importe d'améliorer continuellement l'évaluation des capacités phytosanitaires afin de l'aligner sur les nouvelles normes internationales pour les mesures phytosanitaires et de la relier au plan stratégique de la Commission et que celle-ci mette au point des outils d'assistance technique supplémentaires».

M. Canale a laissé son empreinte dans le monde et était passionné par les choses qui lui tenaient à cœur. Adieu à l'un de nos chers amis et collègues.

enter image description here

Filipe CANALE, 2005

.....

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.