Forte mobilisation lors de l’atelier régional de la CIPV pour les Caraïbes

Posted on mer, 08 Sep 2021, 14:30

Responsive image

© FAO/Fredrik Lerneryd

Rome, 30 Août 2021 – L’atelier régional 2021 de la CIPV pour les Caraïbes s’est tenu en ligne du 24 au 26 août. Il a rassemblé plus de 70 représentants de 15 pays et territoires de la région. Cette manifestation annuelle constitue pour les spécialistes de la santé végétale et les différentes parties prenantes des Caraïbes un forum au sein duquel ils peuvent présenter des études de cas et partager leurs connaissances et les bonnes pratiques en vue de préserver la santé des végétaux dans la région. Les discussions sur le cadre réglementaire relatif au déplacement des semences dans le cadre du commerce international (NIMP n° 38) et les dernières informations sur la situation de la race tropicale 4 ont figuré en bonne place à l’ordre du jour de la réunion.

Mme Juliet Goldsmith, spécialiste de la santé des végétaux à l’Agence caribéenne de santé agricole et de sécurité sanitaire des aliments (CAHFSA), a souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants et a remercié le comité d’organisation de la réunion. Elle a notamment rendu hommage aux contributions apportées par le Secrétariat de la CIPV, le Bureau sous-régional pour les Caraïbes, ainsi que par les représentants du Bureau de la CMP au Comité des normes et au Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités. Mme Goldsmith a également demandé aux participants d’observer une minute de silence à la mémoire des victimes du récent tremblement de terre en Haïti. L’atelier s’est ouvert avec une allocution de bienvenue de M. Avetik Nersisyan, responsable de la CIPV chargé des affaires courantes. M. Nersisyan a déclaré que l’adoption du Cadre stratégique de la CIPV pour 2020-2030 marquait le début d’une nouvelle ère pour la communauté phytosanitaire et a souligné l’importance de l’atelier régional, lequel constitue une occasion privilégiée d’examiner les projets de normes internationales pour les mesures phytosanitaires, de partager des idées, de renforcer la coopération et de collaborer en vue d’améliorer la santé des végétaux dans la région et au-delà.

Mme Vyjayanthi Lopez, spécialiste de la production végétale et de la protection des plantes au Bureau sous-régional de la FAO pour les Caraïbes, a souhaité la bienvenue aux participants, constitués essentiellement de responsables des autorités nationales de quarantaine et de délégués, et a rappelé que 2021 est l’Année internationale des fruits et légumes. Cette année est l’occasion de promouvoir les synergies entre la santé des végétaux, les fruits et les légumes en favorisant une production alimentaire saine et durable grâce à l’innovation et à l’utilisation de la technologie, et aussi de réduire les pertes et le gaspillage alimentaires tout au long de la chaîne de valeur.

M. Gavin Peters, qui s’est adressé aux participants au nom de la CAHFSA, a souligné que l’atelier constituait pour les pays une formidable opportunité d’accroître leurs capacités phytosanitaires afin de protéger les ressources végétales, mais aussi de partager leurs expériences en matière d’établissement de normes. M. Peters a ajouté que les ateliers régionaux de la CIPV sont une excellente occasion de contribuer aux normes internationales et de favoriser le renforcement des capacités.

Mme Janet Lawrence, spécialiste de la santé, de la sécurité et de la qualité des aliments à l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA), a quant à elle livré un bref aperçu de la contribution de l’IICA à la protection des ressources végétales et à la coopération avec la communauté phytosanitaire mondiale. Elle a souligné l’importance des normes phytosanitaires en vue d’assurer la sécurité alimentaire aux niveaux régional et national et ainsi faciliter le commerce et garantir le bien-être socio-économique de tous les habitants de la région.

L’atelier a également été l’occasion de livrer aux participants des informations actualisées sur la gouvernance et la stratégie de la CIPV, ainsi que sur les activités en lien avec l’ePhyto entreprises dans la région des Caraïbes. Les exposés présentés par la CIPV et les études de cas menées dans la région ont aidé les participants à examiner et à commenter huit projets de normes et un projet de recommandation de la CMP, à savoir:

  • Révision de la NIMP n° 4: Exigences pour l’établissement de zones indemnes
  • Utilisation d’autorisations spécifiques d’importation (annexe à la NIMP n° 20: Directives pour un système phytosanitaire de réglementation des importations)
  • Révision de la NIMP n° 18: Directives pour l’utilisation de l’irradiation comme mesure phytosanitaire
  • Amendements 2021 à la NIMP n° 5: Glossaire des termes phytosanitaires
  • Audit dans le contexte phytosanitaire
  • Révision ciblée de la NIMP n° 12 relativement à la réexportation
  • Projets d’amendements 2020 à la NIMP n° 5: Glossaire des termes phytosanitaires
  • Normes portant sur des marchandises et sur les mesures phytosanitaires correspondantes
  • Projet de recommandation de la CMP: Faciliter le commerce sans risque en réduisant l’incidence des organismes nuisibles contaminants associés aux marchandises faisant l’objet d’un commerce international

Les exposés concernant les principales activités entreprises par la communauté de la CIPV au cours de l’année écoulée ont porté sur la tenue de la première session en ligne de la Commission des mesures phytosanitaires ainsi que sur la clôture de l’Année internationale de la santé des végétaux (IYPH). La communauté de la CIPV a été encouragée à pérenniser l’héritage de l’IYPH, en soutenant notamment la proclamation de la Journée internationale de la santé des végétaux promue par le Gouvernement zambien.

Pour de plus amples renseignements, voir les pages suivantes:

Rapport de l’atelier régional 2021 de la CIPV pour les Caraïbes

Exposés

Vidéos: Anglais | Arabe | Français | Espagnol | Chinois | Russe

.....

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.