L’aide alimentaire et d’autres aides humanitaires peuvent véhiculer des organismes nuisibles aux végétaux

Posted on mar, 14 Jui 2022, 14:23

Responsive image

© FAO/Olivier Asselin

Rome, 13 juin 2022 – Tous les dons alimentaires et autres dons humanitaires sont plus que bienvenus, notamment dans les situations d’urgence et pour les personnes vulnérables. Sauver des vies constitue la priorité absolue pour tous. Et il n’est de secret pour personne que l’impact des catastrophes sur l’agriculture menace les trois piliers du développement durable que sont les volets social, environnemental et économique.

Les pays sont confrontés à des défis lorsqu’il s’agit de gérer efficacement le risque phytosanitaire dans les situations d’urgence, par exemple quand ils reçoivent de l’aide humanitaire d’autres pays lors de catastrophes naturelles. Il a été démontré que la fourniture d’aide humanitaire peut favoriser l’introduction d’organismes nuisibles qui ont un impact à long terme sur l’économie, l’environnement et les populations des pays concernés.

La Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) a adopté une recommandation mondiale visant à lutter contre les organismes nuisibles dans la fourniture d’aide alimentaire en vue de renforcer la sécurité alimentaire à long terme, de résoudre les crises humanitaires et d’accroître le soutien à la réalisation des objectifs du Cadre stratégique 2020-2030 de la CIPV. La CIPV et sa Commission des mesures phytosanitaires (CMP) ont convenu de créer le Groupe de réflexion sur la sécurité de l’aide alimentaire et d’autres aides humanitaires. Les principaux objectifs du Groupe consistent à assurer une coopération internationale pour prévenir la dissémination des organismes nuisibles aux végétaux dans le monde et à proposer des solutions en vue d’établir une norme mondiale et d’autres outils complémentaires, en définissant les grands principes, les exigences et les autres aspects devant figurer dans la norme.

Un appel à experts est actuellement ouvert et la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 24 juin 2022. Pour de plus amples renseignements, voir cette page.

Les membres du Groupe de réflexion doivent posséder une expérience et des connaissances spécialisées dans un ou plusieurs des domaines suivants:

  • approvisionnement et distribution de l’aide humanitaire (agence d’aide et pouvoirs publics)
  • politique phytosanitaire et réglementation en matière de gestion des risques
  • gestion/intervention en cas d’urgence phytosanitaire
  • dédouanement des marchandises importées dans les situations d’urgence ou de catastrophe

Le Groupe de réflexion se réunira pour la première fois les 20 et 21 juillet 2022 en ligne, de 12h00 à 14h00, heure de Rome. L’ensemble des ONPV et ONPV sont vivement encouragées à nommer des spécialistes de ce sujet crucial et essentiel. Apportez votre contribution en participant à cet effort collectif! Pour de plus amples renseignements, écrire à [email protected].

Voir également la page web du Groupe de réflexion de la CMP: www.ippc.int/fr/core-activities/governance/cpm/cpm-focus-group-reports/cpm-focus-group-on-safe-provision-of-food-and-other-humanitarian-aid.

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.