Gouvernance et stratégie de la CIPV : traduire les politiques en actions

Posted on mar, 05 Avr 2022, 20:52

Responsive image

© FAO/Marco Longari

Rome 5 avril 2022 – Plusieurs organes subsidiaires de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP), notamment le Groupe de la planification stratégique, le Bureau et divers groupes de discussion, ainsi que d’autres entités, ont présenté l’état d’avancement de leurs travaux afin d’éclairer la CMP sur les futures mesures qui devront être prises dans le cadre de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV). La séance consacrée à la gouvernance et à la stratégie s’est ouverte par la présentation du rapport de synthèse 2021 du Groupe de la planification stratégique, suivie d’un débat sur le rôle du Bureau de la CMP et du Secrétariat de la CIPV lors de situations d’urgence ou de crise.  Compte tenu de la persistance de la crise de la covid-19, les participants à la seizième session de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP-16) ont autorisé le Bureau de la CMP à agir en son nom jusqu’à la dix-septième session de la CMP (2023).    

Après discussion, les participants à la CMP-16 ont approuvé le cadre actualisé relatif aux normes et à la mise en œuvre.    Les participants à la CMP-16 ont également adopté les modifications apportées à la procédure de règlement des différends de la CIPV, laquelle prévaut désormais sur l’ensemble des procédures antérieures de règlement des différends de la CIPV. En outre, la CMP a accepté que le suivi du règlement des différends soit assuré par le Bureau de la CMP jusqu’à ce qu’un organe permanent dédié soit créé.  À la suite de l’exposé présenté par le Secrétariat de la CIPV et des discussions sur l’initiative «Une seule santé» de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les participants à la CMP-16 ont décidé que le Secrétariat de la CIPV continuera d’assurer le suivi de l’Initiative, à participer à ses travaux et à faire rapport au Bureau et au Groupe de la planification stratégique. L’approche «Une seule santé» est une approche intégrée et fédératrice qui vise à équilibrer et améliorer la santé des personnes, des animaux et des écosystèmes. Elle tient compte du fait que la santé des êtres humains et celle des animaux domestiques et des animaux sauvages, des végétaux, des terres et de l’environnement en général (notamment les écosystèmes) sont liées et interdépendantes. 

Les participants à la CMP-16 ont adopté le mandat et le règlement révisés du Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités, ainsi que les recommandations émises par l’Équipe spéciale chargée des thèmes suite à l’appel à thèmes lancé par la CIPV en 2021 sur la question des normes et de leur mise en œuvre.  

M. Peter Thomson, Président du Groupe de réflexion de la CMP sur la mise en œuvre des éléments du Cadre stratégique de la CIPV pour 2020-2030 relatifs au développement, a présenté le rapport de son groupe de réflexion et a demandé aux participants à la CMP-16 de prolonger la mission du Groupe pour lui permettre de poursuivre ses travaux jusqu’à ce qu’un plan de mise en œuvre global et intégré ait été élaboré et approuvé par la CMP. 

M. Chris Dale, Président du Groupe de réflexion de la CMP sur les changements climatiques et les questions phytosanitaires, a présenté le plan stratégique 2022-2025 du Groupe, notamment en ce qui concerne les financements et ressources dont le Groupe a besoin. Les participants à la CMP-16 ont examiné le plan d’action en vue de l’approbation du plan d’action 2022-2025 relatif à la mise en œuvre de l'élément du Programme de développement intitulé «Évaluation et gestion des effets du changement climatique sur la santé des végétaux». 

Mme Lihong Zhu, Présidente du Groupe de réflexion de la CMP sur la communication, a fait le point sur les travaux de son groupe. Les membres de la CMP ont pris note des informations communiquées par Mme Zhu et ont encouragé les organisations nationales et régionales de la protection des végétaux à contribuer à la Stratégie par l’intermédiaire des membres du Groupe de réflexion. Les membres de la CMP ont également invité un représentant de la région Amérique du Nord à nommer une personne pour siéger au sein du Groupe de réflexion de la CMP sur la communication et ont convenu de reporter à la CMP-17 (2023) l’adoption de la Stratégie de la CIPV relative à la communication. 

Les participants à la CMP-16 ont recommandé d’accorder la priorité aux activités du Groupe de réflexion sur les conteneurs maritimes et ont décidé de créer rapidement le Groupe de réflexion de la CMP sur les conteneurs maritimes.

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.