La CMP-15 salue la façon dont le Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités s'est adapté au nouveau mode de travail en ligne

Posted on jeu, 18 Mar 2021, 10:08

Responsive image

© FAO/Soliman Ahmed

Rome, 16 mars 2021 – En dépit de la crise sanitaire mondiale, le Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités a poursuivi ses travaux et a obtenu de nombreux résultats, ce dont a pris acte la quinzième session de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP-15) dans ses décisions.

«Cela a déjà été dit à maintes reprises: nous traversons une période inhabituelle! La pandémie de COVD-19 a bouleversé nos modes de vie, notre façon d'interagir les uns avec les autres et la manière dont nous menons nos activités professionnelles au quotidien. Et le Comité ne fait pas exception», a déclaré le Président du Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités nouvellement élu, M. Dominique Pelletier, lors de la présentation des travaux du Comité à la CMP-15.

À défaut de pouvoir organiser en présentiel ses deux réunions prévues en mai et novembre 2020, le Comité a organisé à partir de novembre 2019 une série de réunions en ligne pour faire avancer ses travaux sur certaines questions relatives à la mise en œuvre et au renforcement des capacités. Malgré ce nouveau mode de fonctionnement, les réunions en ligne ont permis au Comité de formuler trois propositions de plans de mise en œuvre concernant des guides et du matériel de formation, d'élire les nouveaux Président et Vice-Président du Comité, d'accueillir six nouveaux membres, d'examiner en détail la liste des thèmes d’étude relatifs à la mise en œuvre et au renforcement des capacités et d'approuver les programmes de travail des sous-groupes du Comité.

«Le Comité s'est réuni une fois par mois, voire une fois par semaine, pour faire avancer ses travaux. Bien que nous ayons pris soin d’alterner les heures de réunion par souci d’équité, nous avons parfois dû nous lever aux aurores pour participer aux réunions. Dans l'organisation pour laquelle je travaille, nous avons commencé à nommer ce phénomène "les joies du décalage horaire dans le confort de son chez soi"», a confié M. Pelletier, tout en saluant le dévouement des membres du Comité qui ont participé activement aux réunions en ligne malgré les nombreuses contraintes et difficultés.

La CMP-15 a souligné l'importance des activités de renforcement des capacités menées sous la houlette du Comité, telles que le Programme mondial de surveillance phytosanitaire, le Système d'examen et de soutien de la mise en œuvre (IRSS), les activités relatives au commerce électronique et l’évaluation des capacités phytosanitaires (ECP).

Notant qu'à l'heure actuelle, cinq pays ont commencé à mener une ECP en ligne, la CMP a rappelé que l'ECP est un outil utile pour évaluer et renforcer les capacités phytosanitaires des pays, et son importance a été confirmée par les parties contractantes lors des débats de la CMP. La Commission a également pris en compte la proposition du Secrétariat de la CIPV de faire évoluer l'IRSS d'un système dirigé par un projet vers un système dirigé par la communauté de la CIPV doté d'un plan de travail à long terme financé par divers bailleurs de fonds. Ce changement permettra de rendre l'IRSS plus inclusif et plus durable.

Le commerce électronique, qui est l'un des principaux volets des activités de développement prévues dans le Cadre stratégique de la CIPV pour 2020-2030 récemment adopté, fait partie des nouvelles questions sur lesquelles il faudra se pencher au cours de la prochaine décennie. Il est essentiel de gérer efficacement le commerce électronique et les autres services postaux et de messagerie afin de prévenir la dissémination des organismes nuisibles et des maladies dans de nouveaux territoires, d'autant plus que les restrictions et les confinements mis en place en raison de la pandémie ont considérablement augmenté le volume du commerce électronique. La CMP-15 a pris note des importants progrès réalisés ces deux dernières années par le Secrétariat de la CIPV dans le programme relatif au commerce électronique, notamment la création d'un réseau informel d'experts spécialisés dans le commerce électronique, le renforcement de la collaboration avec d'autres organisations internationales clés et l'avancée des travaux en vue de l'élaboration d'un nouveau guide de la CIPV sur le commerce électronique des végétaux, produits végétaux et autres articles réglementés.

En somme, la quantité et la diversité des réalisations et des activités du Comité chargé de la mise en œuvre et du renforcement des capacités montrent à quel point le Comité a su s'adapter au nouveau mode de travail en ligne, et ce malgré les difficultés et les contraintes.

Les parties contractantes peuvent désormais rechercher depuis cette page (en anglais) des ressources et des informations utiles concernant la surveillance, l'inspection, le signalement des organismes nuisibles et de nombreux autres aspects en lien avec les systèmes phytosanitaires.

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.