Tenue d’un atelier régional de la CIPV pour examiner les questions prioritaires dans le domaine phytosanitaire au Proche-Orient et en Afrique du Nord

Posted on mer, 11 Aoû 2021, 16:37

Responsive image

© FAO/Alessandra Benedetti

Rome, 10 août 2021 – L’atelier régional de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord s’est déroulé en ligne les 3, 5 et 10 août 2021 afin d’examiner les questions prioritaires dans le domaine phytosanitaire et en matière de protection de l’environnement dans la région. Organisé par le Secrétariat de la CIPV en collaboration avec le Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord (RNE), l’Organisation pour la protection des végétaux au Proche-Orient et le Ministère irakien de l’agriculture, l’atelier a été présidé par le Directeur général du Ministère de l’agriculture de la République d’Irak, M. Hassan Moominlilo, et a réuni plus de 40 participants des 19 pays de la région NENA.

Axé sur les principaux héritages de l’Année internationale de la santé des végétaux (IYPH), l’atelier a constitué pour les spécialistes de la santé végétale un forum annuel privilégié au cours duquel ils ont pu examiner plusieurs projets de normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMP) et projets de recommandations, proposer des solutions en vue d’améliorer les capacités phytosanitaires des pays de la région NENA et partager leurs expériences et bonnes pratiques dans le domaine phytosanitaire. La prévention et l’atténuation de l’impact des maladies et des organismes nuisibles transfrontières qui menacent la santé des végétaux et la sécurité alimentaire au Proche-Orient et en Afrique du Nord ont été l’un des principaux sujets de discussion.

Les participants ont souligné la nécessité de renforcer les pratiques de détection et de lutte précoces pour contrer la menace des maladies et des organismes nuisibles transfrontières dans la région. D’après le RNE de la FAO, la récente épidémie de chenille légionnaire d’automne a causé des pertes estimées à 4,6 milliards d’USD rien qu’en Afrique, exposant ainsi les pays de la région NENA à un risque élevé. Face à cette menace, l’Organisation pour la protection des végétaux au Proche-Orient et le Secrétariat de la CIPV préparent des directives harmonisées au niveau mondial dans le cadre de l’Action mondiale de la FAO pour la lutte contre la chenille légionnaire d’automne afin de limiter la dissémination de la chenille légionnaire d’automne dans de nouvelles zones.

Coprésidée par le responsable de l’Équipe chargée de l’intégration et de l’appui de la CIPV, M. Arop Deng, et par le spécialiste régional de la protection des plantes du RNE de la FAO, M. Thaer Yaseen, la séance d’ouverture de l’atelier a débuté par une allocution de bienvenue prononcée par le responsable de la CIPV chargé des affaires courantes, M. Avetik Nersisyan. «Au cours de l’année écoulée, la pandémie de COVID-19 a chamboulé nos vies, mais elle ne nous a pas empêchés et ne nous empêchera pas de préserver la santé des végétaux et la planète verte sur laquelle nous vivons. Préserver la santé des végétaux permet d’assurer le droit à l’alimentation pour tous, en particulier pour les personnes les plus durement touchées par la crise mondiale actuelle», a déclaré M. Nersisyan.

Le Ministre irakien de l’agriculture, M. Muhammad Karim Jassim Saleh Al-Khafaji, a souligné l’importance de la coopération entre les pays de la région NENA, les bureaux régionaux et sous-régionaux de la FAO et la Communauté de la CIPV afin de traiter les questions phytosanitaires de façon harmonisée et dans un esprit de collaboration. Le Directeur exécutif de la NEPPO, M. Mekki Chouibani, a expliqué de son côté que la mise en œuvre des normes internationales et le maintien du dialogue entre les parties prenantes aux niveaux régional et international contribuent à préserver les ressources végétales et à assurer la sécurité alimentaire aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la région NENA.

Les intervenants ont présenté les principales activités entreprises par la communauté de la CIPV au cours de l’année, notamment la tenue de la première session en ligne de la Commission des mesures phytosanitaires et la clôture de l’IYPH, et ont aussi rappelé la nécessité pour la communauté de la CIPV de promouvoir les activités qui constitueront l’héritage de l’IYPH, en particulier la proclamation de la Journée internationale de la santé des végétaux promue par le Gouvernement zambien. Lors des derniers jours de l’atelier, les participants ont discuté des priorités et des défis phytosanitaires régionaux et nationaux ainsi que des mesures concrètes à mettre en œuvre pour préserver la santé des végétaux dans la région.

Ressources complémentaires:

Calendrier des ateliers régionaux 2021 de la CIPV

Rapport de l’atelier régional 2021 de la CIPV pour la région NENA [disponible prochainement]

Présentation vidéo des ateliers régionaux 2021 de la CIPV:

Anglais | Arabe | Français | Espagnol | Chinois | Russe

Année internationale de la santé des végétaux

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.