15e session de la Commission des mesures phytosanitaires: clôture d'une session historique organisée en ligne

Posted on ven, 02 Avr 2021, 13:57

Responsive image

© FAO/Jake Salvador

Rome, 1er avril 2021 – La quinzième session de la Commission des mesures phytosanitaires (CMP-15) s'est achevée le 1er avril avec, d'une part, une discussion sur les mesures prises par la FAO face à la recrudescence actuelle du criquet pèlerin et, d'autre part, l'adoption du rapport de la session. Plus de 350 participants de plus de 122 pays et 40 organisations observatrices ont assisté à la toute première édition en ligne de la session de l'organe directeur de la CIPV, contribuant notamment à définir les priorités et les principales mesures que devra prendre la communauté phytosanitaire mondiale dans les années à venir.

M. Lucien Kouame Konan (Côte d'Ivoire) et M. John Greifer (États-Unis d'Amérique) ont été nommés respectivement Président et Vice-Président de la CMP, et ont entamé leur mandat à l'issue de la CMP-15, le 1er avril. Lors de la séance de clôture, les participants ont également rendu hommage à M. Ralf Lopian (Finlande), pour l'immense contribution qu'il a apportée ces 30 dernières années à la mission de la CIPV et aux travaux de la communauté phytosanitaire mondiale. Avec son départ à la retraite, «M. Lopian laisse derrière lui une empreinte indélébile, et on se souviendra toujours de lui comme l'artisan de la proclamation et de la mise en œuvre de l'Année internationale de la santé des végétaux», a déclaré la représentante de l'Union européenne, Mme Ana Carvalho.

«Depuis que j'ai commencé à travailler au niveau international avec la CIPV, mon objectif a toujours été de permettre au secteur phytosanitaire de sortir du second rang auquel il était relégué dans le paysage des activités agricoles. J'ai essayé de créer des interconnexions entre la préservation de la biodiversité et la santé des végétaux, ce qui a placé la CIPV au centre des efforts internationaux visant à préserver la diversité de la flore mondiale contre la menace des organismes nuisibles exotiques envahissants», a déclaré M. Lopian lors de son discours d'adieu. «Le Cadre stratégique pour 2020-2030 reprend certaines des idées que j'avais proposées pour rehausser, améliorer et faire rayonner la CIPV», a-t-il ajouté.

L'adoption du Cadre stratégique de la CIPV pour 2020-2030 marque un nouveau point de départ pour la communauté phytosanitaire mondiale et définit une nouvelle mission (protéger les ressources végétales mondiales et favoriser l’innocuité du commerce), une nouvelle vision (réduire au minimum la propagation des organismes nuisibles aux végétaux et leur impact dans les pays) et un nouveau programme de développement. Les participants à la CMP-15 ont souligné l'importance du Cadre stratégique pour ce qui est de relier les travaux de la CIPV au Programme 2030 des Nations Unies et aux objectifs de développement durable, et de promouvoir la santé des végétaux et le rôle de la CIPV auprès des parties contractantes et au-delà de la communauté phytosanitaire. Un groupe de réflexion nouvellement créé sera chargé de coordonner la mise en œuvre du Cadre.

La CMP-15 a adopté onze normes, dont quatre normes internationales pour les mesures phytosanitaires et sept traitements phytosanitaires qui constituent des alternatives «écologiques» dans la lutte contre les organismes nuisibles. En outre, une recommandation récemment adoptée sur la sécurité de l’aide alimentaire et d’autres aides humanitaires fournit des directives claires sur la façon de lutter efficacement contre les risques phytosanitaires associés à l'aide humanitaire afin d'éviter l'introduction d'organismes nuisibles aux végétaux dans les situations d'urgence. La CMP a également approuvé la création de deux nouveaux groupes de réflexion, l'un sur la communication communication et l'autre sur les changements climatiques et les organismes nuisibles aux végétaux, a fait progresser les travaux sur les conteneurs maritimes et l'ePhyto, et a pris note des travaux en cours sur la formation en ligne et l'utilisation des nouvelles technologies dans les travaux de la CIPV.

Enfin, la CMP a remercié la Zambie d'avoir promu le projet d'instauration d'une Journée internationale de la santé des végétaux (IDPH) qui serait célébrée tous les ans le 12 mai par le système des Nations Unies, et a appelé les parties contractantes à la CIPV à soutenir le processus de proclamation de l'IDPH. Le Conseil consultatif technique de l'IYPH agira en tant qu'organe préparatoire de la CIPV chargé de planifier et d'organiser la Conférence internationale sur la santé des végétaux en mai 2022 ainsi que les webinaires prévus en amont de la Conférence en mai et juin 2021.

Les documents de la réunion et des informations complémentaires sur le contenu des discussions sont disponibles à la page du PPI consacrée à la CMP-15.

Une galerie de photos de la séance de clôture de la CMP-15 est également disponible sur le compte Flickr de la FAO.

.....

Share this news

Subscribe

  • Don't miss the latest News

    If you have already an IPP account LOGIN to subscribe.

    If you don't have an IPP account first REGISTER to subscribe.